Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  




 

Partagez | 
 

 (m) C. CRAWFORD | I hate you even if you're my brother

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

ϟ MESSAGES : 169
ϟ INSCRIPTION : 27/07/2011
ϟ ANNIVERSAIRE : 19/03/1996
ϟ AGE : 22
ϟ JOB : glandeur.
ϟ STATUT : célibataire.
ϟ ETAGE : deuxième étage.


MessageSujet: (m) C. CRAWFORD | I hate you even if you're my brother   Mer 31 Aoû - 18:57



Neilan Owen Cooper
feat chace crawford.
22 ans ϟ américaine ϟ 6e étage ϟ job/études au choix ϟ célibataire
Ce scénario est très important pour Adrian étant donné que c'est son demi frère. On a tous besoin d'une présence familiale après tout même si on la déteste ^^ Exactement comme Adrian et Neilan. C'est pour cela que j'attends de la personne qui prendra mon scénario, qu'elle ait une répartie foudroyante et qui soit joueuse, très joueuse. Parce que Neilan est quelqu'un de très sournois et manipulateur qui jubile du pouvoir qu'il peut avoir sur les autres. En fait j'ai un peu envie de recréer la même relation qu'avait Lucas et Nathan dans la première saison d'OTH (non, non je ne suis pas du tout fan :roll:) mais en plus accentuer. Sinon, à toi le petit être intéressé par Neilan, sache que les deux prénoms du personnages sont négociables. Je demande une disponibilité sur le forum d'au moins 4/7J en période scolaire et un niveau rpg de 50 lignes. Parce que c'est bien beau d'écrire mais si c'est pour pondre un truc de 15 lignes même pas, c'est nul :/ Bref... J'espère que mon scénario t'intéressera car je compte faire de la personne qui le prendra un vrai roi en lui donnant tous les jours une tonne de fraise tagada comme offrande copain gogolle Merci d'avance


You're the person I hate most on earth, even if you're my brother.


Exactement six mois et cinq jours après l’heureuse et très attendue naissance d’Adrian Joshua Cooper, naissait un autre bébé tout aussi beau et mignon que le premier, Neilan Owen Cooper. Ce dernier poussait son premier cri un jour ensoleillé sur la côte ouest des Etats-Unis. A Los Angeles plus précisément. Bien que la ressemblance entre les deux bébés étaient frappante étant donné qu’ils avaient, sans le savoir, un géniteur commun, le reste de leur vie n’en fut pas moins bien différent. Complètement opposée même.

~ Alors qu’Adrian vivait une enfance des plus épanouies entouré de ses parents aimants, presque parfaits, Neilan lui résidait avec le seul parent qui lui restait, sa mère, dans des conditions de vie plutôt dures et souffrait en permanence de l’absence de son père dont il ignorait tout. Sa mère n’avait jamais voulu lui parler de lui. « Il revient quand papa ? » Demanda-t-il à sa mère tandis qu’il gribouillait sagement sur une feuille blanche. A cette période, il n’était âgé que de cinq ans. « Papa, ne reviendra jamais, mon cœur. » Tenta-t-elle de lui faire comprendre pour l’énième tout en essayant de rester calme et douce envers son enfant. « Pourquoi ? » S’enquit-il de demander, tel de bonhomme curieux qu’il avait toujours été. « Tu es trop petit pour comprendre ! » Ne cessait-elle de lui répéter lorsque le petit garçon qu’il était à l’époque la questionnait sur l’identité de son père et sur les raisons pour lesquelles il ne vivait pas avec eux. De nature courageuse, il finit par accepter cette situation et à vivre avec. Pourtant, pas une seule fois, il avait espéré que son père ne revienne vivre avec lui et ma mère.

~ Ainsi durant la majeure partie de son enfance, Neilan vécu sans son père et l’espoir de le voir un jour qui était très puissant lorsqu’il était petit, se réduisait à néant au fil des années. Ce manque d’attention paternel fut très rapidement comblé par de la colère. Une colère profonde qu’il ne pu s’empêcher d’éprouver quand sa mère finit par lui apprendre que son père vivait à New York avec ‘’sa vraie famille’’. Neilan se sentit encore plus abandonné et commençait à ressentir un sentiment bien plus fort qu’une simple rage envers son père mais surtout cet autre fils qu’il avait, son ‘’frère’’, celui qui l’avait empêché d’avoir son père à ses côtés.

~ Finalement durant son adolescence, Neilan eut la chance de rencontrer son père ainsi que son demi-frère Adrian. Leur rencontre fut très brève, froide et très gênante. Neilan n’avait pu voulu faire d’effort envers sa famille. Il la dénigrait et leur en voulait toujours autant et ce, malgré les longues discussions qu’il avait pu avoir avec son père et Adrian. Ces derniers s’installèrent à Los Angeles, justement pour rattraper le temps perdu. Mais Neilan ne fit aucun effort et persistait à haïr sa famille et plus particulièrement Adrian qu’il accusait d’avoir voler sa vie.

~ Au lycée, Neilan avait fait d’Adrian sont espèce de souffre douleur qu’il aimait bien rabaisser sans cesse. Un jeu auquel Adrian ne voulu en aucun cas jouer. Neilan jouait dans l’équipe de Lacrosse du lycée, il était de ce fait très populaire et se servait de cette notoriété afin d’atteindre son demi-frère.

~ Neilan est quelqu’un de vicieux, agressif, manipulateur, extrêmement jaloux et possessif, dragueur, froid, machiavélique, sans scrupule et prétentieux, mais il a un cœur. Il lui est d’ailleurs arrivé de tomber amoureux, mais cela n’est arrivé qu’une seule fois.

~ Il est venu à New York pour des raisons inconnues, sans savoir qu’Adrian lui-même y était revenu. Autant dire que leurs retrouvailles risquent d’être… Explosives ! D'autant plus qu'ils vivent sans le savoir dans le même immeuble.




Adrian J. Corper
ft. matt lanter.

I WANT YOU so badly.
Depuis le jour où il a apprit l’existence de son demi-frère Adrian, Neilan a toujours été pour tous les moyens de le faire exclure et ce malgré le fait qu’il ne le connaît pas. D’ailleurs, il n’a jamais vraiment essayé de le connaître et pourtant il ne peut s’empêcher de le mépriser. Durant toute son adolescence, il n’a cessé de traiter Adrian comme un moins que rien et de l’humilié autant qu’il le pouvait. Il n’hésita pas à lui faire une sorte de bizutage à l’arrivé d’Adrian au lycée afin de lui montrer à quel point il le détestait. Mais jamais Adrian ne s’était laissé faire. Pourtant il n’a pas une seule fois utilisé la violence pour lui faire comprendre qu’il était excédé par ce comportement enfantin et stupide de la part de son demi-frère. Et puis sa haine envers Adrian n’a fait qu’accroître lorsque les deux frangins retrouvèrent attirés par la même fille. A la mort de la mère d’Adrian, Neilan fit tout ce qui était dans son pouvoir pour agacer son grand frère en prétextant qu’il n’en avait rien à faire de la mort de sa mère et même en prétendant à Adrian que sa mère s’était suicidée par son unique faute. Ne supportant pas le grave incident qu’il venait d’arriver, de telles paroles très blessantes de la part de son frère et le fait que leur père retourne vivre avec la mère de Neilan, Adrian fit une grave dépression. Etrangement, ce fut la seule période où Neilan fut sympathique avec son demi-frère. C’est en partie grâce à lui si Adrian est sorti de cette dépression. Malgré cela, Neilan déteste toujours autant Adrian. Après le lycée, les deux frères ne se sont que très rarement vus et leur relation n’a pas du tout évolué… Aujourd’hui, ils l’ignorent, mais ils vivent dans le même immeuble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(m) C. CRAWFORD | I hate you even if you're my brother

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: We are golden. :: Don't you want me ?-