Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  




 

Partagez | 
 

 PRESTON&ELISHA ♛ the life without you seems very bad.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

ϟ MESSAGES : 148
ϟ INSCRIPTION : 07/08/2011
ϟ ANNIVERSAIRE : 29/09/1988
ϟ AGE : 30
ϟ JOB : étudiant en médecine.
ϟ STATUT : célibataire.
ϟ ETAGE : 4D.


MessageSujet: PRESTON&ELISHA ♛ the life without you seems very bad.   Ven 2 Sep - 12:32

Elisha & Preston ♥



J'étais rentré tard – ou tôt selon, et ce matin, j'avais en conséquence, eu un mal fou à m'extirper du lit lorsque ce maudit réveil avait sonné. 07H45, tu parles d'une heure pour se lever. Après un rapide petit déjeuner, une douche et un habillage à la va-vite, j'étais fin prêt à quitter ma garçonnière chérie pour aller poser mon postérieur dans un des amphithéâtres inconfortables qui accueillaient les cours de médecine, lorsque j'entendis mon portable sonner, dieu sait où. Excédé, je levais les yeux au ciel. Pile le jour où j'allais arriver à l'heure en cours. Après deux longues minutes de recherche infructueuses je trouvais enfin le mécréant, dissimulé entre les coussins du canapé. Je le coinçait entre mon oreille et mon épaule pour écouter le message vocal, tout en fermant la porte derrière moi. Le 4D accroché sur ladite porte était légèrement de travers et je ne compris pourquoi qu'une fois la fin du message arrivé. Je rangeais mon iPhone dans la poche intérieure de ma veste et pénétrais dans l'ascenseur de l'immeuble.
Durant la descente de ce vieil appareil, je ne cessais de faire tourner en boucle dans ma tête le message perfide qu'avait laissé Margaux sur ma messagerie.
« Et bien, mon cher Preston, j'ai eu Jenna au téléphone il y a seulement quelques minutes et si tu veux tout savoir, elle semblait absolument ravie de sa nuit, gloussa MargauxlaDiabolique. Oh pardon, peut-être ne te rapelles tu pas le déroulement exact de la soirée d'hier … Laisse moi le faire pour toi. Après t'avoir fait chanter pour que tu me rejoignes au The Manhattan, je t'ai présenté cette bêcheuse qui me sers d'amie et, bourré comme tu l'étais, tu l'as ramené chez toi et pour ce qui est de ce qui s'est passé ensuite, je ne penses pas que tu ai besoin d'un dessin. Enfin bref, cette idiote souhaitait te revoir, mais je lui ai clairement fait comprendre que tu ne jouais pas dans sa catégorie. Ingénieux, non ? Au moment précis où tu dois entendre ça, tu dois atrocement me détester. Si ce n'est pas déjà fait. Mais tu sais bien que nous jouons selon mes règles et que tu n'est rien qu'à moi. Alors, je te dis à bientôt … »
Je frappais dans l'une des parois de l'ascenseur. Quelle garce. Depuis qu'elle connaissait les embarrassants secrets de ma famille, Margaux était devenue mon maître chanteur. J'avais découvert par la même occasion qu'elle éprouvait des sentiments pour moi et que c'était pour cela que son premier souhait avait été le suivant : que je n'approche plus de sa sœur jumelle, Elisha, pour qui j'éprouvais moi même des sentiments. Compliqué, n'est-ce pas ?
J'avais donc dû, pour le plus dam de mon cœur, faire du mal à la seule fille que j'avais jamais aimé. Et j'étais bien décidé à lui en faire encore pour qu'elle m'oublie définitivement et puisse vivre sa vie, même si cette perspective me déchirait le cœur.
Je sortis de l'ascenseur, les jointures de ma main gauche en sang, sous les regards étonnés des autres habitants de l'immeuble. Une fois sur le trottoir, j'inspirais une grande bouffée d'air polluée. On est à New York, faut pas l'oublier. Je hélais un taxi, m'engouffrais dedans et regardais défiler les immeubles jusqu'à mon arrivée à l'université.

Je consultais ma montre en tapant furieusement du pied au rez-de-chaussée du Rocky Horror Building. Voilà dix minutes que je poireautais comme un idiot en attendant cet escargot d'ascenseur qui desservait les six étages de l'immeuble.

Ma journée avait été une véritable horreur. J'étais arrivé avec plus d'une demie-heure de retard à mon premier cours, ce qui m'avait valu un renvoi de cet idiot de professeur. Les autres cours m'avaient semblés durer une éternité et alors que je pensais pouvoir aller prendre un verre tranquillement dans un bar, Margaux se tenait là, ses cheveux blonds sagement coiffés en une queue de cheval. La douce brise qui régnait sur la ville soulevait les volants de sa jupe bordeaux. Je ne pouvais nier qu'elle était particulièrement belle ce jour-là. Et détestable aussi, une fois que j'entendis ses premières paroles.
« J'ai eu une brillante idée ce matin, comme toujours. Mes parents organisent une fête pour leur vingt ans de mariage et j'ai décidé que tu serais mon cavalier, m'annonça-t-elle en en s'accrochant à mon bras. De plus, Elisha sera là et ça la mettra dans une humeur folle. Au faite, tu n'as pas le droit de refuser Preston, sinon tu sais ce qui t'attends. La réception a lieu ce samedi, alors viens me chercher sur le coup des dix-neuf heures, nous nous rendrons ensemble là-bas. »
Puis, elle me souffla un baiser et héla un taxi pour se rendre sur la cinquième avenue. Cette fille devait être un rejeton de Satan, c'était la seule explication possible que je voyais. Car autrement, comment une personne normale pouvait-elle être si diabolique ?

Je fus tiré de mes pensées par l'arrivée de l’ascenseur. Je pénétrais à l’intérieur et appuyais sur le bouton 4, lorsque je vis une silhouette, qui étais un peu trop chère à mon cœur, me crier de retenir l'ascenseur. Elisha s'engouffra juste avant la fermeture des portes et je croisais son magnifique regard. Si elle avait su que c'était moi dans l'ascenseur, elle aurait sûrement pris les escaliers.


Dernière édition par M. Preston Hawkes le Jeu 22 Sep - 16:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ϟ MESSAGES : 19
ϟ INSCRIPTION : 31/08/2011
ϟ ANNIVERSAIRE : 23/04/1993
ϟ AGE : 25
ϟ JOB : uc
ϟ STATUT : uc
ϟ ETAGE : uc


MessageSujet: Re: PRESTON&ELISHA ♛ the life without you seems very bad.   Ven 2 Sep - 18:12



New York, huit heures du matin. Après avoir éteint son réveil, Elisha resta quelques minutes perdue dans ces pensées à fixer le plafond blanc de sa chambre. Mais cette petite pause, n'était pas le moins due à une absence de motivation, bien au contraire ! La journée s'annonçait de bonne augure ! En effet, la veille elle avait reçu l'appel d'un assistant travaillant sur un tournage, ils avaient besoin d'un photographe et le leur était tombé malade mais avait recommandé Elisha ! Sacrés Jack, elle lui revaudrait ça ! Ils s'étaient rencontrés alors que la jeune femme tentait de faire toute une série de photo de l'Hudson. Jack était venu alors à sa rencontre afin de lui prodiguer différents conseils, il avait en quelque sorte prit Elisha sous son aile. La jeune femme le savait, ce tournage pouvait lui rapporter gros et la faire connaître dans le métier. C'était stressant et à la fois terriblement excitant ! Elle était réellement motivée si bien que ce matin, elle s'était décidée à aller en cours pour quelques heures ! La jeune femme n'aimait pas forcément les cours et encore moins l'autorité, si ça ne tenait qu'a elle même, elle n'irait tout simplement pas en cours ! C'était tellement plus formateur de parcourir les rues de New York avec son appareil photo et retenir pour l'éternité des instants sur papier glacé. Tout portait à l'inspiration, elle pouvait retranscrire ces émotions au travers de ces photographies. Dans ces moments là, elle n'avait pas vraiment l'impression de faire partie du même monde que le reste des gens...

La belle décida enfin de se lever prête à affronter cette journée et à prouver de quoi elle était capable ! La photographie était désormais la chose qui comptait le plus pour elle, Elisha avait trop été trahie par le passer et ne faisait plus entièrement confiance aux gens. Après avoir pris une douche rapide, séché ces cheveux et revêtu un jean ainsi qu'un tee shirt, elle s'est dirigée vers la petite cuisine de son appartement. Et tout en sirotant un café qui serait certainement le premier d'une longue liste, elle prépara ses affaires. Un bloc notes et un crayon pour les cours ainsi que tout son matériel de photo pour le tournage. Et c'est joyeusement son Ipod sur les oreilles qu'elle prit la route de l'école.

Il fallait bien le dire...les cours ça la soûlait ! Mais elle devait si soumettre si elle voulait obtenir un diplôme et donc de la crédibilité dans le métier même si elle ne pouvait pas supporter une journée entière de cours. Elisha avait l'impression que les profs' formataient leur élèves avec toutes sortes de techniques inutiles, de vrais frein à la créativité ! Mais la jeune femme avait décidé qu'aujourd'hui rien ni personne ne lui gâcherait ça journée ! Elle supporta donc plutôt bien les demandes des professeurs ainsi que les cours ! Ce qui était une grande première, elle avait même trouver son cours enrichissant ! C'était décidément une bonne journée ! Elle ne resta toute fois pas jusqu'au bout et prit en sifflotant la route du tournage ! Sur place, l'assistant l'accueillie comme une sauveuse ! Après tout tout le monde y gagnaient ! Ils avaient finalement leur photographe et elle gagnait de l'expérience ! Elisha prépara son matériel et se promena sur le tournage prenant en photo les différentes scènes, les acteurs en backstage...Elle rayonnait ! Photographier était vraiment ce qu'elle aimait faire !

Une fois sa séance sur le tournage finie, n'y tenant plus, elle fila chez elle pour vérifier l'état de ces photos ! Elisha ressentait une impatience mélangée au stress de n'avoir pas relevé le défi. Cette impatience la dissuada notamment de prendre les escaliers en arrivant dans l'immeuble malheureusement les portes étaient sur le point de se fermer ! « Attendez ! » cria t-elle en courant, la belle réussit de justesse à s'introduire dans l'ascenseur. Toute fière d'elle, elle sourit mais ce sourire disparut à l'instant ou elle vit la personne qui se trouvait à ces cotés dans l'ascenseur...Preston...Elisha lâcha un froid « Salut. » Et ce seulement car elle était à la base de bonne humeur, un autre jour, elle l'aurait tout simplement ignoré sortant à l'étage suivant. La jeune femme serra la mâchoire et se dit que même lui ne gâcherait pas sa bonne humeur et pourtant les anciennes blessures peuvent vite se rouvrir...Et dire qu'a une époque, elle aurait donné sa vie pour lui, il était tout pour elle. Mais il l'avait trahie et piétiné son cœur...Elle resta le regard fixé droit devant elle. Les secondes semblaient durer des heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ϟ MESSAGES : 148
ϟ INSCRIPTION : 07/08/2011
ϟ ANNIVERSAIRE : 29/09/1988
ϟ AGE : 30
ϟ JOB : étudiant en médecine.
ϟ STATUT : célibataire.
ϟ ETAGE : 4D.


MessageSujet: Re: PRESTON&ELISHA ♛ the life without you seems very bad.   Sam 3 Sep - 13:02

Elisha & Preston ♥



Depuis qu'il avait vu le film 'L'ascenseur' durant son adolescence, Preston ressentait toujours une certaine appréhension avant de monter dans ces appareils. Non pas que le film l'ai terrifié et qu'il ai refusé de prendre des ascenseurs trois mois après son visionnement, bien sur que ce n'était pas pour ça. Simplement, le film été vraiment vraiment réaliste. Le jeune homme avait même développé une sorte de TOC avant de monter dans les engins. Il ne préférait même pas imaginer la réaction qu'il aurait si jamais il se retrouvait coincé dans un ascenseur pour quelque raison que ce soit.

« Salut. » L'accueil était plus que glacial, mais Preston songea qu'il l'avait bien mérité. Après tout, il avait brisé le coeur d'Elisha. Tandis qu'elle fixait son regard droit devant elle, le jeune homme en profita pour la détailler. Simplement vêtue d'un jean et d'un t-shirt, elle rayonnait, avant qu'elle ne l'aperçoive, bien sur. Preston sentit son coeur se serrer. Autrefois, la jeune fille lui aurait sauté dans les bras, désormais, elle ne lui lançait plus que des regards noirs.
« Brrr, fit-il frottant ses mains sur ses bras, mimant un grand froid. Prenons-nous l'ascenseur pour le pôle Nord ? »
L'énerver, voilà le but de sa réplique. Depuis que Preston avait 'choisi' Margaux plutôt que sa soeur, la haine était de rigueur entre les deux anciens meilleurs amis. Sauf que, ce qu'ignorait Elisha, c'est qu'il n'avait pas vraiment eu le choix.
En effet, la démoniaque jumelle de cette dernière, avait découvert le noir secret de la famille Hawkes, dieu sait comment. Désormais, elle le tenait sous sa coupe et l'obligeait à faire à peu près tout et n'importe quoi. Son premier souhait avait été le suivant : que Preston s'éloigne d'Elisha, définitivement, pour qu'il ne soit plus que sa propriété exclusive.
Le jeune homme jeta un nouveau coup d'oeil à Elisha. Il regrettait, profondément, d'avoir dû faire et de faire encore du mal à la seule fille qu'il n'avait jamais aimée.

Soudain, un souvenir ressurgit dans sa mémoire. Il avait approximativement douze ans, était assis dans un recoin du collège et pleurait toutes les larmes de son coeur. Margaux Tate-Monroe venait encore de se moquer de son physique ingrat en le traitant de 'tonneau', 'gros porc' et 'mocheté répugnante'. Il se sentait terriblement mal dans sa peau depuis qu'il avait découvert qu'au collège, la taille standard était bien en-dessous de la sienne. Il n'avait pas d'amis, à l'époque, et tout le monde se moquait de lui. Tout le monde excepté la jumelle de ladite Margaux : Elisha. La jeune fille avait toujours était douce avec lui et ne l'avait jamais laissé tomber, même quand ses amis la suppliaient de le faire.
En le trouvant là, dans son coin, Elisha l'avait pris doucement dans ses bras et l'avait conseillé. Il était déjà amoureux d'elle à cette époque.

Preston fut ramené à la réalité par la réception d'un sms qui fit vibrer son iPhone dans sa poche. '1 nouveau message de : la Garce.' Le jeune homme sourit, visiblement fière d'avoir renommer l'ID de Margaux. 'Aufaite, Preston, au cas où tu chercherais une excuse pour te défiler pour samedi, n'oublie pas que je sais quelque chose qui pourrais briser ta famille. Tu n'as sans doute pas envie que maman Hawkes connaisse tout les petits secrets de son cher et tendre, n'est-ce pas ?'
Pour la deuxième fois de la journée, Preston frappa dans la paroi de l'ascenseur. A cette allure là, elle allait rapidement devenir difforme. Il sentit le regard d'Elisha le transpercer mais ne dédaigna pas lui jeter un coup d'oeil, trop honteux. Il s'agrippa aux rambardes qui entouraient l'étroite cage de l'ascenseur lorsqu'il sentit une première secousse faire légèrement trembler l'habitacle. Puis une deuxième qui l'envoya valser au sol. Il s'assit doucement en massant son poignet douloureux.

Un ascenseur en panne ? Rien de mieux pour continuer cette abominable journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ϟ MESSAGES : 19
ϟ INSCRIPTION : 31/08/2011
ϟ ANNIVERSAIRE : 23/04/1993
ϟ AGE : 25
ϟ JOB : uc
ϟ STATUT : uc
ϟ ETAGE : uc


MessageSujet: Re: PRESTON&ELISHA ♛ the life without you seems very bad.   Dim 4 Sep - 13:45


Finalement sa journée ne serait pas totalement parfaite. Croiser Preston faisait remonter de nombreux souvenirs, des bons comme des mauvais. Elle se rappelait du temps ou ils étaient toujours ensembles pour manger, pour réviser, pour s'amuser. Il était en quelques sortes son équilibre et c'est notamment à cause de cette sensation qu'elle s'était sentie totalement perdue quand ils ont cessé de se parler. Mais il y avait aussi les mauvais souvenirs...le pire de tous, la fameuse embrouille quand elle avait su que Preston sortait avec sa soeur, celle qui avait passé des années durant à le torturer de toutes les manières possibles. Elisha qui était une personne vraie et bien au-dessus des apparences n'avaient pas supporté ceci et en avait énormément souffert puisqu'elle l'aimait pour ce qu'il était vraiment. C'était donc ça ? Elisha était condamnée à panser les blessures des autres, courir après le bonheur sans jamais le rattraper tandis que les autres lui tournait le dos une fois que leurs blessures étaient refermées ? Elle le ressentait comme cela. Preston était devenu un jeune homme particulièrement beau et tout d'un coup, il n'était plus la cible des critiques et se tournait vers la pire peste que l'univers ai connu. Elisha refusait de penser qu'il était lui aussi superficiel...

Son humeur se gâtait et la nostalgie la gagnait, sa peur des ascenseurs remonta à la surface. La belle n'aimait pas non plus particulièrement les ascenseurs. Elle avait même une tendance claustrophobe. Rien de plus flippant que les petits endroits fermés sans fenêtres. Dans ces cauchemars, il lui était arrivé de rêver qu'elle se trouvait dans un ascenseur qui dévalait les étages sans s'arrêter puis finissait sa course en s'écrasant sur le sol. En somme, rien de très réjouissant...La voix de Preston la fit sortir de sa rêverie « Brrr! Prenons-nous l'ascenseur pour le pôle Nord ? » . Elisha roula les yeux et soupira, elle savait très bien que cette réplique était une réponse l'ambiance glacée de l'instant. « On récolte ce que l'on sème Preston. » fit-elle d'un ton calme. Elisha ne lui ferait certainement pas le plaisir de s'énerver surtout que cette journée avait si bien commencé. Elle devait simplement prendre sur elle jusqu'a ce que les portes de l'ascenseur ne s'ouvrent et qu'elle puisse aller développer ces chères photographies. Une des seules choses qui comptaient pour elle aujourd'hui. En effet, elle ne parlait pas beaucoup à ces parents, encore moins à sa soeur et elle avait perdu sa moitié. Aujourd'hui, elle vivait pour elle en essayant de passer outre ce qui la faisait souffrir et d'avancer.

Un bruit la fit sursauter. Preston venait de frapper dans la paroi de l'ascenseur avec son poing ! Elle lui jeta un regard mi inquiet mi suspicieux. En voyant son téléphone dans son autre main, elle se dit qu'il venait de recevoir une mauvaise nouvelle. Elle se retint de lui demander ce qu'il se passait même si elle en mourrait d'envie. Son comportement l'avait beaucoup surprise, cela ne ressemblait en rien au Preston qu'elle connaissait. Cela lui serra le coeur...

Et elle eu encore plus mal au coeur en pensait à l'anniversaire de mariage qui se passerait dans quelques jours. A coup sur, sa soeur emmènerait avec elle ce cher Preston...Ce qui n'enchantait pas vraiment Elisha. Une chose était sure, elle resterait le moins de temps possible et surtout le plus loin d'eux.

Une violente secousse se fit ressentir envoyant valser Elisha qui pensa avant tout à protéger son appareil et ces pellicules si bien qu'elle n'eut pas le temps de s'accrocher. La belle se tordit la cheville et perdit l'équilibre, sa tête se cogna contre une des paroi de l'ascenseur mais la première chose à laquelle elle pensa en reprenant ces esprits fut son appareil ! La jeune femme regarda autour d'elle tout en posant sa main sur son crane douloureux, elle fut envahie de panique. Ascenseur en panne ? Et si son cauchemar se réalisait ? Elisha tourna son regard vers Preston qui se massait le poignet « Tu vas bien ? » puis elle se leva avec du mal en évitant de s'appuyer beaucoup sur sa cheville. Elisha tenta de faire redémarrer l'ascenseur mais aucun bouton ne fonctionnait ! « Preston ! Ya rien qui fonctionne ! Nous sommes bloqués ! » fit-elle paniquée. Dans une situation pareille, elle ne pensait même plus à la rancoeur qu'elle éprouvait pour le jeune homme. Son seul souhait était qu'ils sortent tous les deux vivants et vite de l'ascenseur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ϟ MESSAGES : 148
ϟ INSCRIPTION : 07/08/2011
ϟ ANNIVERSAIRE : 29/09/1988
ϟ AGE : 30
ϟ JOB : étudiant en médecine.
ϟ STATUT : célibataire.
ϟ ETAGE : 4D.


MessageSujet: Re: PRESTON&ELISHA ♛ the life without you seems very bad.   Dim 4 Sep - 17:33

Elisha & Preston ♥



« On récolte ce que l'on sème Preston. » Et bim ! La remarque arriva en pleine face du jeune homme. Après tout, il l'avait surement mérité. Si il se mettait à la place d'Elisha dans cette histoire, il se serait surement détesté aussi. Il vit nettement la jeune fille rouler des yeux et sentit encore plus nettement son coeur se pincer. Elle le haïssait, profondément. Il pouvait même sentir une aura d'hostilité se dégager d'elle. Preston pensa à ce qu'aurait été la situation si Shelly n'avait pas découvert son secret. Premièrement, l'ambiance n'aurait pas été telle qu'elle est, mais plutôt l'inverse : il s'imaginait parfaitement en train d'embrasser Elisha, s'éloignant d'elle à chaque fois que l'ascenseur ouvrirait ses portes pour faire entrer de nouveaux habitants. Il attraperait ses adorables petites mains et entrelaceraient ses doigts avec les siens …
Après avoir frappé de toute ses forces dans la paroi, Preston maudit le Destin en silence. Après tout, c'était en grande partie à cause de lui qu'il ne pouvait pas serrer dans ses bras la fille qui faisait battre son coeur et qui se trouvait à à peine deux mètres de lui. Parfois, il regrettait de devoir porter le fardeau de sa famille … Protéger le secret de son père à tout prix, laissant de côté son propre bonheur. Sauf que si sa mère l'apprenait, la famille Hawkes serait brisée à jamais. Et si Preston continuait dans cette voix, ce serait lui qui allait être brisé. Définitivement. En jetant un coup d'oeil du côté d'Elisha, il aperçut son regard légèrement inquiet. Au moins, elle tenait encore assez à lui pour prendre la décision de l'envoyer en hôpital psychiatrique si il se mettait à taper dans les murs …
Durant la secousse qui envoya bouler Elisha et Preston, le jeune homme entendit simplement un craquement significatif d'un os qui venait de se briser. Il espéra que c'était un des siens plutôt qu'un de ceux de la jeune fille. Lorsqu'il la vit se masser le crâne, il eut le reflex de s'approcher d'elle pour la prendre dans ses bras, avant de réaliser que désormais, c'était une chose qu'il ne pouvait plus faire. Et ne pourrait peut-être plus jamais faire. Le poignet de Preston était douloureux, mais son coeur l'était cent fois plus...
« Tu vas bien ? » Le jeune homme sourit intérieurement. Était-elle en train de s'inquiéter pour lui ? Il n'avait qu'une envie, la serrer contre lui, plonger son nez dans ses cheveux et lui dire que plus jamais, jamais il ne la quitterait. Mais il ne pouvait pas … En la voyant claudiquer en direction des boutons de l'ascenseur, Preston se leva, attrapa le coude de la jeune fille à un moment où elle chancelait et l'aida à reprendre son équilibre. Leurs regards se croisèrent et durant une infime seconde, il crut déceler dans ceux d'Elisha l'étincelle qui brillait lorsqu'elle le regardait. Mais il devait se tromper. Désormais, il n'était plus pour elle que celui qui l'avait délaissé au détriment de sa diabolique jumelle. « Preston ! Ya rien qui fonctionne ! Nous sommes bloqués ! » « Ça va allez, ne t'inquiètes pas, dit-il autant pour elle que pour lui-même. Quelqu'un va se rendre compte que l'ascenseur est bloqué. Assis toi d'accord, je vais regarder ta cheville. » Malgré la peur chronique qu'il éprouvait envers les ascenseurs, Preston se força à être fort. Pour Elisha, qui semblait quant-à elle, totalement terrorisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ϟ MESSAGES : 19
ϟ INSCRIPTION : 31/08/2011
ϟ ANNIVERSAIRE : 23/04/1993
ϟ AGE : 25
ϟ JOB : uc
ϟ STATUT : uc
ϟ ETAGE : uc


MessageSujet: Re: PRESTON&ELISHA ♛ the life without you seems very bad.   Lun 5 Sep - 22:26


La haine, l'amour, du pareil au même ! Elisha aurait tellement voulu faire taire ces sentiments...ça aurait tellement plus facile de supporter tout ça. Elle aurait voulu lui montrer qu'elle était indifférente, qu'elle n'en avait que faire de lui et de ces petites histoires...La jeune femme voulait tout simplement être forte. Mais comment, tournez le dos au seul homme qu'elle avait jamais aimé et à toutes ces années de complicité en tournant le dos ? Surtout pour une histoire aussi tordue et stupide...Il avait décidément brisé la plus belle chose qu'elle avait vécu de toute sa vie, leur relation.

En lui disant qu'il récoltait ce qu'il avait semé, elle voulait définitivement lui montrer que s'il existait un pareil froid aujourd'hui entre eux. ce n'était en rien sa faute à elle...Et si ça l'embeêtait, il ne pouvait s'en prendre qu'a lui même. Elisha savait que son regard inquiet trahissait certains sentiments qu'elle éprouvait encore mais elle n'y pouvait rien, elle n'y arrivait tout simplement pas. Preston était et est toujours son point faible. Encore aujourd'hui, il lui arrivait de se torturer l'esprit avec une seule et même question...Pourquoi elle ? Elisha ne voulait pas passer pour la soeur obsédée et jalouse mais que pouvait bien être la raison qu'il avait trouvé pour se tourner vers celle qui avait décidé des années plus tôt de faire de sa vie un enfer. Elle ne pouvait pas imaginer une seule seconde qu'il aimait se trouver entre les soeurs et jouer avec elles. Le comportement de manipulateur par excellence.

Suite à cette fichue secousse, sa cheville la faisait réellement souffrir mais elle prenait sur elle. Il fallait sortir d'ici et vite...Preston s'approcha d'elle puis s'arreta tout d'un coup ! La jeune femme eut envie de le prendre dans ces bras l'espace d'un seconde puis la seconde d'après, elle se détestait d'avoir eu cette pensée. Pour chasser tout cela de sa tête, Elisha s'était levée afin d'essayer de trafiquer le système de l'ascenseur en vain. Il était définitivement bloqué même le bouton servant d'appel à l'aide ne marchait pas et comble de tout, elle n'avait plus de batterie sur son portable...Et si son cauchemar se réalisait ? La panique accumulée à la douleur due à sa chute, lui fit perdre l'équilibre comme si l'espace d'une seconde, elle était inconsciente. Preston vola à son secours et la rattrapa. Elisha retrouva son équilibre mais ce retrouva nez à nez avec Preston, les yeux dans les yeux et son coeur se serra...« Ça va allez, ne t'inquiètes pas, Quelqu'un va se rendre compte que l'ascenseur est bloqué. Assis toi d'accord, je vais regarder ta cheville. »

Surprise, Elisha l'écouta et se rassit tout en s'aidant de Preston et de la rampe de l'ascenseur. Une fois à terre, elle posa sa tête entre ces mains pour la relevée aussitôt. « Et si l'ascenseur tombe dans le vide, Si personne ne remarque notre absence ? » puis il souleva son jean pour examiner sa cheville « Aoutch...ça va passer. » fit elle en serrant les dents. Elle regarda autour d'elle, décidement les petits endroits clos, ce n'était vraiment pas son délire. Elle avait l'impression d'étouffer...La peur la rendait particulièrement négative, elle qui était une jeune femme d'ordinaire si joyeuse, drôle et pleine d'entrain. Le silence régnait dans l'ascenseur depuis quelques minutes. Si bien qu'elle se dit que c'était le moment ou jamais de lui poser la fameuse question. « Tu ne m'a jamais dis...pourquoi elle ? » Ce n'était pas forcement le moment et puis sa façon d'aborder la question était plutôt déconcertante mais elle avait besoin de savoir et c'était la première fois depuis longtemps qu'elle se trouvait seule avec Preston. Puisqu'ils étaient condamnés à rester enfermés encore de nombreuses minutes, c'était le moment ou jamais. Elisha planta ces yeux noirs dans les magnifiques yeux de Preston attendant une réponse dans un mélange d'impatience et d'appréhension sachant pertinemment qu'elle le mettait au pied du mur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ϟ MESSAGES : 148
ϟ INSCRIPTION : 07/08/2011
ϟ ANNIVERSAIRE : 29/09/1988
ϟ AGE : 30
ϟ JOB : étudiant en médecine.
ϟ STATUT : célibataire.
ϟ ETAGE : 4D.


MessageSujet: Re: PRESTON&ELISHA ♛ the life without you seems very bad.   Mer 7 Sep - 18:33

Elisha & Preston ♥



Après avoir attrapé Elisha au moment où celle-ci perdait l'équilibre, il se retrouva nez à nez avec la jeune fille. Ses yeux croisèrent son magnifique regard noir, dans lequel il aurait pu se perdre, peut-être même à tout jamais … Il scruta rapidement son visage, à la recherche d'un moindre signe qui pourrait trahir un reste d'attachement à son égard. Si il ne s'était pas retenu, il aurait passé sa main dans ses longs cheveux bruns foncés. Mais il ne pouvait pas le faire. Il ne le pouvait plus. Et cela lui serrait atrocement le coeur.
Il prit ensuite sa taille pour l'aider à s'asseoir contre la paroi de l'ascenseur, allongea sa jambe blessée et se mit à genou à côté. Il allait remonter le jean de la jeune fille lorsqu'il la vit mettre la tête entre ses mains, à la fois abattue et terrifiée. Il aurait tellement aimé pouvoir la serrer dans ses bras et la rassurer …
Il se souvint alors de la fois où ils étaient allés voir un film d'épouvante au cinéma et qu'après le premier quart d'heure, Elisha était déjà pelotonnée dans ses bras, serrant son bras de toutes ses forces à chaque fois que le tueur psychopathe faisait son apparition. Il n'avait pas vraiment suivit le déroulement du film, trop occupé à profiter de la proximité de la jeune fille. Déjà à l'époque, il était fou d'elle. Mais bien sur, il ignorait que ses sentiments étaient réciproques. Il se rappelait parfaitement l'odeur de ses cheveux, la douceur de ses mains et la chaleur de sa peau …
Elisha lui manquait. Atrocement.
Elle le tira de ses pensées lorsqu'elle prononça ces mots : « Et si l'ascenseur tombe dans le vide, Si personne ne remarque notre absence ? » Elle avait relevé la tête. « On est pas dans un mauvais film d'horreur Eli...sha. » Il avait faillit l'appeler 'Eli', le surnom par lequel il l'avait toujours appelée durant leurs longues années d'amitiés. Rien que de se souvenir de cela lui pinçait le coeur. Il fallait vraiment qu'il sorte de cet ascenseur au plus vite, si il ne voulait pas être à ramasser à la petite cueillière. Pour songer à autre chose, il secoua la tête et releva le bas de son jean. « Aoutch...ça va passer. » Il fit tourner délicatement sa cheville de gauche à droite et passa doucementt ses mains dessus, notant précieusement dans sa tête les endroits qui arrachaient un petit cri de douleur à Elisha pour pouvoir établir un diagnostic. « Je crois qu'elle est cassée … Dit-il en haussant ses sourcils, perplexes. » Alors qu'il pensait pouvoir tranquillement s'installer dans l'habitacle en attendant les secours, la jeune fille bouleversa tout ses plans avec une seule phrase : « Tu ne m'a jamais dis...pourquoi elle ? »
Oh non, par pitié, pas ça pensa-t-il en se crispant soudainement avant de rencontrer deux yeux noirs impatients. Elle le mettait au pied du mur et elle le savait. Et là, pas moyen de fuir. Coincé dans une dizaine de mètres carrés, Preston n'avait d'autre choix que de répondre à sa question. Cherchant à retarder le plus possible le moment de la réponse, le jeune homme se leva et appuya (frappa presque enfaite) toutes les touches du panneau de bord.
« Es-tu vraiment sure de vouloir parler de cela ? Parce que honnêtement, sa m'arrangerais si on ne le faisais pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ϟ MESSAGES : 19
ϟ INSCRIPTION : 31/08/2011
ϟ ANNIVERSAIRE : 23/04/1993
ϟ AGE : 25
ϟ JOB : uc
ϟ STATUT : uc
ϟ ETAGE : uc


MessageSujet: Re: PRESTON&ELISHA ♛ the life without you seems very bad.   Sam 10 Sep - 23:12


Assise contre le mur froid de l'ascenseur, elle n'avait que pour seul choix d'attendre...attendre que quelqu'un comprenne enfin que l'ascenseur était bloqué puisqu'ils n'arrivaient pas à faire marcher l'interphone de la fichue machine, attendre surtout que quelqu'un trouve une solution et réparer l'engin. Ils n'avaient pas d'autre choix...et c'est bien connu, quand l'on s'ennuie, notre esprit se met parfois à divaguer vers d'anciens souvenirs pouvant être douloureux.

Elisha était d'ordinaire toujours en action, elle courait à gauche, à droite, allait en cours, faisait des photos, ... Elle ne s'arrétait jamais tout simplement car c'était dans son caractère mais également car tout cela l'empêchait de penser à des souvenirs douloureux, à ces faiblesses...Mais la dans cet ascenseur, coincée avec celui qui était en partie responsable de ces blessures, elle ne pouvait s'empêcher d'y penser notamment quand il s’apprêta à l'appelée Eli. Il y avait toujours eu que lui qui l'appelait comme cela. « On est pas dans un mauvais film d'horreur Eli...sha. » Cette réplique la fit frissonner, il ferait moins le malin si l'ascenseur se mettrait à descendre à toute vitesse les différents étages de l'immeuble.

« Je crois qu'elle est cassée ... » Le contact de la main de Preston sur sa peau la fit frémir même si cette fichue cheville lui faisait mal. Cassée ? Il manquait plus que ça ! « C'est assez supportable...Je pourrais surement marcher ! » fit-elle sans grand espoir mais elle ne voulait pas jouer la pauvre blessée devant lui et ajouta en souriant « On a déjà vécu pire ! » Ces yeux étaient pleins de malices en repensant a leurs différentes aventures !

Il faut dire qu'ils en avaient fait des conneries, de vrais pros ! Elisha se rappelait parfaitement d'un jour ou elle se sentait mal à propos d'un contrat raté et que Preston avait débarqué à l'improvise chez elle, il l'avait embarquée dans une folle aventure toute la journée. Il l'avait invitée au Restaurant, puis ils avaient tentés de tenir sur des patins à glace à la grande patinoire de New York, les deux amis avaient également fait un tour de manège comme des enfants ! C'était certainement une des journées ou elle avait le plus ris de sa vie...Il avait réussi l'exploit de lui faire oublier tous ces problèmes et de rendre sa vie plus légère comme elle avait fait pour lui quelques années auparavant. Ils avaient réellement construit un lien que Elisha pensait indestructible. Auparavant, rien ni personne n'avait réussi à les atteindre, aucune menace de sa soeur pas même le moindre plan machiavélique...C'était d'ailleurs ce soir là, que Elisha avait avoué à Preston ces sentiments. Pour la première fois de sa vie, elle était amoureuse. Un sentiment tellement doux et effrayant à la fois...Preston l'avait embrassée, l'avait laissé espérer a une belle histoire en la quittant ce soir là...

C'était surtout cela qui faisait mal à Elisha et tellement de questions commençant toutes par «pourquoi ? » se bousculaient de sa tête...Il ne lui avait jamais expliqué son choix, il avait seulement été capable de lui dire qu'il était désolé...quel lâche. Ne la respectait il pas assez pour ça ?

Il avait donc été inévitable pour elle de lui poser la question mais elle ne reçu pas la réponse espérée « Es-tu vraiment sure de vouloir parler de cela ? Parce que honnêtement, ça m'arrangerais si on ne le faisais pas. » le voila qui se défilait. Le cœur de la jeune femme se serra et elle soupira « Tu crois pas que tu me dois au moins ça Preston ? » fit elle en le regardant fixement. cette fois-ci, elle ne le laisserait pas s'en tirer comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ϟ MESSAGES : 148
ϟ INSCRIPTION : 07/08/2011
ϟ ANNIVERSAIRE : 29/09/1988
ϟ AGE : 30
ϟ JOB : étudiant en médecine.
ϟ STATUT : célibataire.
ϟ ETAGE : 4D.


MessageSujet: Re: PRESTON&ELISHA ♛ the life without you seems very bad.   Jeu 22 Sep - 16:53

Elisha & Preston ♥



Lorsque Preston passa sa main sur la cheville d'Elisha, il la sentit frémir. Instinctivement, il planta son regard dans le feu noir ardent de celui de la jeune fille. Il baissa rapidement les yeux et continua à ausculter la cheville cassée. « C'est assez supportable...Je pourrais surement marcher ! » « Si j'étais toi, je ne m'avancerais pas trop là-dessus ma grande. Je crois que tu est plutôt salement amochée … » [color=burlywood]« On a déjà vécu pire ! » Soudain, la mémoire du jeune homme se mit à bouillonner de réminiscence concernant les divers – et nombreux, moment de bonheur qu'ils avaient connu tout les deux.

Il se rappela notamment le Grand Soir. Celui où ils s'étaient plus ou moins avoués mutuellement leurs sentiments. Le moral d'Elisha était au plus bas, et en chevalier servant, Preston avait pris la décision de lui changer les idées. Ils avaient dîner puis avaient été à la patinoire, au grand dam du jeune homme. Il voyait d'ailleurs parfaitement la gamelle qui lui avait valu un fou rire de la part de son amie. Il avait fini par la faire tomber à son tour, digérant plutôt mal que l'ont soit celui dont on se moque. Le jeune homme lui avait tendu la main, pour faire croire qu'il avait besoin d'aide pour se relever, et l'avait bien sur, entraîné vers le bas. Il avait pris une poignée de neige sur la glace et l'avait introduit dans le manteau d'Elisha. Cette fois, c'était lui qui riait.
Ils avaient fini la soirée chez lui à regarder un des films préférés de la jeune fille qu'ils avaient déjà vu et revu un nombre infini de fois. C'est alors que cette fin de journée avait pris un tournant disons … inespéré. Elle avait fini par lui avouer qu'elle ressentait bien plus que de l'amitié pour lui. Il avait alors senti quelque chose se passer profondément dans son coeur. Comme si blocage l'avait empêché, durant toutes ses années, de pouvoir se donner, complètement à quelqu'un.
Il avait glissé ses mains derrière la nuque de la jeune fille et avait doucement relevé sa tête. Elle paraissait si fragile à cet instant … Il avait alors planté ses yeux dans les siens, avait caressé ses joues de ses pouces et avait délicatement posé ses lèvres sur celles de la jeune fille. Le plus beau moment de sa vie.
Puis, tout s'était brisé … A cause de la soeur jumelle d'Elisha.
Son coeur se pinça.

Lorsqu'elle lui demanda pourquoi, il eu envie de défoncer la paroi de l'ascenseur et de s'enfuir, si possible le plus loin possible de cet ascenseur étroit où il ne pouvait pas fuir. « Tu crois pas que tu me dois au moins ça Preston ? » Bien sur, elle avait raison, même si il ne l'aurait jamais avoué. Après tout le mal qu'il lui avait fait, même si c'était pour la protéger, il lui devait au moins une explication digne d'elle. Malheureusement, il ne pouvait pas la satisfaire. Pas complètement du moins. « Écoute Elisha, ce n'est pas bon de creuser dans les affaires des autres tu sais. Il y a des choses que tu n'est pas censé savoir, d'accord ? Des choses que je ne peux pas te dire et qui ne concernent pas que moi. » Il espérait avoir été assez ferme, car il n'avait aucune envie de s'étendre sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: PRESTON&ELISHA ♛ the life without you seems very bad.   

Revenir en haut Aller en bas
 

PRESTON&ELISHA ♛ the life without you seems very bad.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NEW YORK, NEW YORK ! :: BROOKLYN :: THE ROCKY HORROR BUILDING. :: L'ASCENSEUR.-